J'ai testé : l'atelier de portage

Publié le par Maëlle B.F.

Nouvelle rubrique dans ce blog, les tests (non sponsorisés je précise ;) ) ! Et ça commence aujourd'hui par le portage et plus particulièrement un atelier qu'on a réalisé tous les trois.

Pourquoi porter bébé ?

 

Porter son bébé est quelque chose de naturel et de quotidien dès qu'il vient au monde. Du lit aux bras, des bras au transat, du transat au tapis d'éveil...tous les moments de calins... Ainsi, même les parents "non porteurs" portent leur bébé. Cela parait une lapalissade mais pas tellement quand on lit ou entend certaines personnes critiquant le portage : "mais il va devenir capricieux" "tu le couves trop" "ah tu fais comme en Afrique". Tant que ton enfant ne marche pas tu le portes non ?

Tu vas me dire que je suis malhonnête et que ces gens critiquent les parents qui portent leurs enfants tout le temps. Alors :

1. ils font ce qu'ils veulent ! J'ajouterai simplement que le bébé peut mal supporter le fait d'être toute la journée attaché, non libre de ses mouvements, au ras du sol ou presque.  Tout jeune, il peut se sentir effrayé d'être seul. Plus grand, frustré de ne pas pouvoir bouger comme il l'entend. Cela vaut pour le tapis d'éveil, au bout d'un laps de temps variable suivant les bébés, ils veulent autre chose. Porter son enfant permet d'éviter ainsi la petite "crise" de "je veux changer de position" par exemple (et non ce n'est pas un caprice, c'est un mal-être ressenti ;) ). De nombreux travaux scientifiques ont mis en évidence le fait que le bébé humain nait immature et a besoin d'être porté et est adapté à cette pratique (besoin de tétées fréquentes, besoin de proximité avec ses parents, régulation de température, réflexes d'agripement...) c'est bien pour ça qu'on conseille aux parents de prématurés de faire du peau à peau et de porter souvent leur bébé.

2. si on est contre le maternage proximal ou tout simplement qu'on s'en moque et vit sa vie avec bébé sans chercher à se donner une étiquette, le portage a beaucoup d'avantages pour le bébé et ses parents. Exemple : bébé demande de l'attention mais tu dois faire des choses, tu veux faire une vraie balade et tu n'as pas la poussette 4x4, tu habites dans une ville anti-poussette.

Bref, tu l'as compris investir dans une écharpe et un porte-bébé nous a paru logique. Car porter à bras, c'est lourd ! Cela ne nous empêche pas cependant d'utiliser la poussette, le transat.

Pourquoi un atelier ?

 

On avait un bon porte-bébé, certes non physiologique (dos trop droit) mais pas le pire de sa catégorie car bébé était bien assis, et un sling (une écharpe avec des anneaux qui permet le portage asymétrique). Cependant, bébé est très costaud et demande beaucoup d'attention en ce moment et je me suis dit qu'il serait très pratique d'avoir quelque chose de plus confortable. De plus, notre dernière excursion dans les calanques avec le porte-bébé n'était pas optimale tant pour le papa porteur que pour bébé.

J'avais pu tester l'écharpe tissée grâce à un prêt, mais ça ne m'avait pas du tout plu : trop chaud, trop de tissus, trop barriolé, pas en accord avec mon style vestimentaire.

Bref, nous voilà en panique devant l'énorme choix pour porter bébé... Par curiosité, je regarde s'il existe des gens près de chez nous pour nous expliquer tout ça et on trouve notre bonheur. C'est une monitrice certifiée par l'association Porter Son Enfant (je t'encourage si le sujet t'intéresse à aller sur le site, c'est une petite bible sur le portage).

Déroulement d'une séance

 

Nous sommes donc accueillis à 10 heures avec bébé en pleine forme au domicile de la monitrice de portage (ce n'est pas moi qui ai inventé ce terme ^^). Une collation nous attend et notre hôte très sympatique nous propose à boire. Autour d'une jolie table en bois, nous dégustons un thé oolong tout en discutant de biologie comportementale devant le diaporama explicatif. J'ai trouvé cette partie théorique très bien expliquée. Et même si je connaissais une grande partie de ce qui était mentionné, certaines précisions étaient très intéressantes. La monitrice n'a pas hésité à s'arrêter sur des détails, digresser avec nous sur certains points (j'adoore les digressions) et nous montrer certaines astuces que nous mettrons en oeuvre avec le prochain.

Ensuite, place à la partie pratique. J'avais amené mon sling et j'ai pu apprendre de nouvelles façons de mettre bébé. Puis, nous voilà face à la porte-bébéthèque prêts à tester de nouvelles façons de faire. Nous expliquons ce qu'on attend de ce nouveau moyen de portage, ce qu'on veut, ce qu'on ne veut pas...et nous sommes conseillés pour essayer des meï-taï pour moi et des préformés pour monsieur. On choisit les modèles, on teste de nouveaux noeuds. Bébé est ravi et fini par s'endormir tout heureux dans mon dos.

Au final, je loue un des mei-tai que j'ai essayé pendant une semaine.

Après la séance, je reçois un mail avec des liens vers différents sites de référence, des vidéos pour réviser des noeuds, ainsi que des articles sur le développement de bébé.

Les +

 

Même s'il existe des vidéos parfaites sur le net pour apprendre à faire des noeuds, à mettre bébé dans une nouvelle position, lors d'un atelier, quelqu'un peut vérifier ta technique, t'expliquer comment faire une volte, son intérêt...bref tu peux réellement apprendre. Et c'est plus efficace que mettre un ralenti sur image sur ta vidéo pour essayer de reproduire le noeud super solide mais très compliqué dans le dos ^^.

Les lectures c'est super, mais pouvoir discuter avec quelqu'un sur le sujet c'est encore mieux !

En individuel, la monitrice peut se consacrer uniquement à toi et ton bébé. Au début, nous voulions faire un atelier collectif mais il n'y avait pas de date prévue avant un moment et la monitrice propose aussi des ateliers individuels. Finalement, nous ne regrettons pas !

Tu peux t'y rendre même quand bébé n'est pas arrivé car il y a des poupons lestés pour t'entrainer. D'ailleurs, monsieur a pu essayer des choses en portant un poupon pour ne pas réveiller bébé qui dormait dans mon dos.

Tu peux tester tous les moyens que tu veux et voir ce qui te convient. Mieux encore la possibilité de louer ce qui t'a plu te permet de voir dans la durée si c'est ok. Par exmple, le meï-taï est super à la maison mais beaucoup plus galère à installer au dos en plein air !

Les -

 

Il faut dépenser de l'argent ! Bébé étant né en août, les ateliers portages avaient été annulés à la maternité, mais si tu as la chance qu'on t'en propose, je dirai fonce !

 

 

portage en sling devant

portage en sling devant

Pour aller plus loin

Si tu ne veux pas faire un atelier mais te renseigner sur le portage et ses bienfaits tu peux consulter ces différents liens :

_ le site de l'association Porter son Enfant qui liste les bienfaits pour le bébé et les parents du portage.

_ le site Naître et grandir qui dit à peu près les mêmes choses.

_ une thèse intéressante qui explique pourquoi le portage aurait été primordiale dans notre évolution

 

- si tu aimes l'illustration, pense à me demander avant de l'utiliser ;) -

Commenter cet article

Rebecca G. 17/02/2016 09:39

Moi, j'ai toujours (trop?) pris mes bébés dans les bras quand ils en manifestaient l'envie, sans trop me poser de question... Mais pour les ballades, je préfère la poussette, parce que le "portage" me tue le dos et m'épuise...!!! :) Bisous

Maëlle B.F. 17/02/2016 11:00

Je ne pense pas qu'on puisse trop les porter :) Pour ma part, j'ai mal au dos et le poids de bébé n'aide pas ^^ donc l'écharpe permet de soulager un peu le poids. La poussette, c'est génial mais notre ville n'est pas réellement adaptée aux poussettes, et pourtant la notre n'est pas trop large.. Bisous