Envie d'un deuxième

Publié le par Maëlle B.F.

Bébé a bientôt 15 mois, j'ai totalement récupéré de cette grossesse et on a trouvé notre équilibre à trois. Nous savons que nous voulons plusieurs enfants mais pour plusieurs raisons nous préférons attendre.

Pourtant, je le sens en moi depuis un moment maintenant ce désir d'un deuxième. Dans mon corps, dans ma tête.. Cette sensation magique d'être deux me manque, ce bonheur ensuite d'avoir son tout petit contre soi, comme une drogue. Je suis curieuse, impatiente de rencontrer notre prochain enfant.

Puisque nous savons quelle famille nous voulons, je trouve absurde parfois de ne pas les avoir là, maintenant. Une petite voix me dit : pourquoi attendre ? Cet équilibre que tu veux savourer vole en éclat tous les 3 mois parce que bébé grandit, bébé sera super heureux de partager ses découvertes avec un autre... Et puis je me raisonne, ai-je vraiment l'énergie de retomber enceinte maintenant ? Et il y a la fatigue ; gérer deux enfants petits en même temps ça fait beaucoup, un déménagement qui se rapproche (je ne redéménagerai pas avec un tout petit ^^ même si cette fois-ci la distance est minime) et puis la volonté que les petits aient un  écart.

Et puis, je me dis que ce sentiment doit être renforcé par mon petit loup qui clame haut et fort son indépendance. Est-ce pour ça que l'envie d'un deuxième se fait encore plus forte ? Parfois, avec l'amoureux, au détour d'un rayon pour nouveau-né, on se regarde. On parle en l'air de ce qu'on fera pour l'accouchement du prochain.. Lui aussi il y pense.

Alors le deuxième, ce n'est pas pour tout de suite, ce n'est même pas bientôt, mais je souris quand je pense à ce que pourra être notre famille à 4.

Souvenir de moi et de bébé

Souvenir de moi et de bébé

Et toi ? As-tu connu ça ces vagues d'envie de bébé ? Y as-tu "cédé" en ayant des bébés rapprochés ?

Commenter cet article

Marie N. 21/12/2016 13:35

Coucou !
Je prends enfin le temps de t'écrire un commentaire !
J'aime beaucoup des petits messages et en particulier celui-ci. Il me rappelle nos questionnements quand notre grand avait l'âge de ton bibou ! (Bon il a 12 ans maintenant le bougre, c'est plus la même tisane ! :D ).
Dans notre cas, nous avons fait le choix de foncer ! Notre fils aîné avait 13 mois quand je suis retombée enceinte, et ce ne fut que du bonheur ! Je ne peux même pas dire que ma seconde grossesse ait été plus difficile que la première car j'avais un "grand" bébé très calme et très cool.
Bref, je vous souhaite une belle rencontre avec cette petite âme qui attend patiemment votre rencontre ! ^^
Biz !

Maëlle B. F. 21/12/2016 14:03

Merci pour ton message :) J'adore ta dernière phrase ! C'est exactement ça.

Chlouwy 31/10/2016 09:31

Ici, le Doudoucha était prêt pour le 2e très rapidement, mais moi je n'avais justement pas cette envie et ce besoin, du coup je préférais attendre un peu que le désir d'avoir un 2e arrive, pour profiter au mieux de la grossesse ! Nous n'avons quand même pas trop attendu, puisque je suis retombée enceinte quand notre petit renard avait 19 mois ;)

Maëlle B.F. 01/11/2016 19:50

:) Je pense que c'est mieux de le faire (si on peut) quand on le sent à 100 % et pas un coup oui et un coup non ^^. Elle va bientôt arriver la deuxième non (désolée si j'ai loupé un épisode) ?

Rebecca G. 26/10/2016 17:24

Je suis d'accord avec Vivi qui dit qu'à force de trop réfléchir, ce n'est jamais le moment... Bien sûr il y a des périodes de "crise" où ce n'est pas envisageable, mais à partir du moment où la santé y est et où l'envie revient, pourquoi attendre?
J'ai désiré chacun de mes 7 enfants et je ne regrette rien. C'est vrai que c'est fatiguant quand ils sont tous petits, mais il existe une complicité entre eux qui me donnait du courage, et puis une fois grands: quel bonheur!! On rigole, on crie, y'a de la vie dans la maison! Mes enfants disent souvent que nous formons une famille formidable. J'aime à les croire... ;D

Maëlle B.F. 26/10/2016 17:54

Ce n'est pas trop réfléchir je pense. Quand tu décides d'avoir un enfant c'est parce que c'est le bon moment pour toi. Tu peux décider d'enchaîner les grossesses et ne pas attendre le retour de couche ou attendre, même Vivi a laissé plus ou moins de temps entre ses enfants (presque 3 ans pour le plus grand écart).

Pour nous, c'est juste des envies contraires comme je le disais à Vivi. Une partie de moi veut un deuxième maintenant, une autre préfère attendre et est très heureuse seulement à 3. Et il y a des jours où je me penche pour l'un et des jours pour l'autre ;)

Et oui avoir une famille nombreuse c'est formidable ! Dans ma famille on est (que) 3 enfants et on est très lié et très complice :D et oui c'est vrai que c'était épique quand on était petit ^^

Caroline 21/10/2016 23:16

J'ai une famille recomposée avec un petit frère et une petite soeur par alliance alors je suppose que mes parents sont heureux mais c'est pas de tout repos x)
Belle photo, c'est magnifique un ventre de femme enceinte.. Je pense beaucoup au(x) bébé(s) que j'aurais un jour mais j'ai que seize ans alors faut attendre... ;)
Bon weekend !

Maëlle B.F. 22/10/2016 16:50

Je pense qu'il n'y a pas d'âge vraiment pour sentir au fond de soi qu'on veut un bébé :) De gros bisous !

Magda 19/10/2016 19:11

Cette envie d'un autre bébé reste très forte toute ta vie après le premier. Ce tout petit qui dépend tant de toi devient presque un besoin physique. Quand Julie attendait ses enfants, je rêvais que c'était moi qui avais les bébés. C'est pour cela que les grand-mères sont folles de leurs petits-enfants!

Maëlle B.F. 19/10/2016 22:16

^^ C'est vrai que c'est réellement magique cette nouvelle vie qui s'épanouit et devient indépendante si vite finalement (bon c'est toujours mon gros bébé hein ^^ ).

vivi 19/10/2016 15:35

Les deux aînés ont 16 mois d'écart, Fiston 2 et Fiston 3, 2 ans. Il y a un peu moins de 3 ans entre Fiston 3 et Fifille. Bref, 4 enfants avec moins de 6 ans 1/2 d'écart entre le 1er et la 4ème. Quand ils sont petits, c'est vrai que c'est du travail... mais tant qu'à être la tête dans le guidon, c'est pas pire avec 1 qu'avec 3. Et puis, ils peuvent jouer ensemble, s'occuper ensemble, et ça c'est du bonheur !
Si on commence à trop réfléchir, ce n'est jamais le bon moment. Je préfère inverser la tendance et penser que c'est toujours le bon moment :o)

Maëlle B.F. 19/10/2016 22:12

Oui bien sûr. Mais là ce n'est pas tellement qu'on réfléchit au bon moment, c'est plus qu'il y a des envies contraires ^^ Envie d'un bébé là et en même temps de rester tous les 3 encore un peu.